Le Chateau

Jolie bâtisse de pierre blonde nichée au coeur du vignoble de Saint-Emilion, le Château Monlot est riche d’un passé de 400 ans…

HISTOIRE

Partie 1

Histoire & Rénovation

Son histoire commence dès le XVIIème siècle. Construite sur une terre appartenant au roi Louis XIII, la demeure fut transmise à la Comtesse de Guerchy et à son frère le Marquis de Beuvron, la rattachant à la Seigneurie de Capet. Elle fut ensuite propriété des familles Taillade en 1763, puis Ichon 1803, lesquels choisirent de la nommer «Mon lot» d’où elle tire son nom actuel. Depuis 1990, Bernard et Béatrice Rivals étaient maîtres des lieux.

XVII eme siecle

Sur les terres du Roi Louis XIII commence la construction d'une première demeure, c'est la naissance du Château Monlot ! A l’origine, le domaine était un pavillon de chasse. Il fut transmis à la Comtesse de Guerchy et à son frère, le Marquis de Beuvron, pair et maréchal de France. Le domaine était alors rattaché à la seigneurie de Capet.

1763

La famille Taillade, une famille de la région Bordelaise devient propriétaire des Lieux.

1803

La Famille Ichon hérite du domaine. C’est suite à cette transmission que le nom de Monlot apparaît pour la première fois. En effet, la demeure étant rattachée à la Seigneurie de Capet, elle n’avait alors pas de nom. C’est suite à la décomposition en trois lots de la seigneurie de Capet que Monlot obtient un nom. « Mon Lot » d’Héritage… Le Château Monlot avait alors un nom et pouvait prendre son indépendance !

1990

En 1990, la famille Ichon décide de se séparer du Château Monlot après être restée à sa tête pendant presque deux siècles. Bernard Rivals et son épouse Béatrice furent séduits par cette demeure pleine de charme et décidèrent de l’acquérir. Ils redonnèrent une nouvelle impulsion au Château et élevèrent la qualité des vins.

2011

Après 20 ans à la tête du Château Monlot, la famille Rivals cède le Château à la célèbre actrice chinoise Zhao Wei. Elle eut un véritable coup de cœur pour ce domaine. Cette année marque le renouveau du Château Monlot.

6 Avril 2018

Depuis l’acquisition du Château en 2011, Zhao Wei n’a eu de cesse d’avoir la volonté de hisser les vins du Château Monlot en haut de l’appellation Saint Emilion Grand Cru. Après une restructuration du vignoble, la construction d’un nouveau chai et la réfection complète de la demeure, le nouveau Château Monlot est né !

ZHAO WEI

Partie 2

Propriétaire

Zhao Wei est une personnalité internationalement reconnue. Artiste complète (actrice, chanteuse, réalisatrice), à maintes fois récompensée pour sa carrière, elle compte parmi les plus populaires de sa génération. Zhao Wei partage son temps entre sa famille, sa carrière professionnelle et ses nombreux projets. Elle vit sa passion du vin avec discrétion mais intensité. Elle passera 2 ans à la recherche de la propriété idéale, celle qui lui permettra de réaliser l’un de ses rêves, la création de vins fins. Elle tombe amoureuse du Château Monlot, séduite par son potentiel. Zhao Wei a commencé à travailler sérieusement pour présenter ses vins sur la scène internationale. En 2012, le monde du vin salue son implication en l’intronisant à la Jurade de Saint-Emilion.

“Après 5 ans d’intenses travaux, nous souhaitons désormais célébrer la renaissance de Château Monlot, qui signe le début d’une nouvelle ère pour nos vins. ”

Zhao Wei.

« Après 5 ans d’intenses travaux, nous souhaitons désormais célébrer la renaissance de Château Monlot, qui signe le début d’une nouvelle ère pour nos vins. »

Chateau Monlot Saint-émilion grand cru Zhao Wei

L'ALLIANCE
D'EXPERTISE

La volonté et l’ambition de Zhao Wei de produire des vins d’excellence ont convaincu deux personnalités reconnues du monde du vin. L’ingénieur agronome Claude Bourguignon et l’oenologue Jean-Claude Berrouet qui apportent leurs précieux conseils et leurs expériences afn de créer des vins d’exception.

Le Château Monlot symbolise la rencontre de cultures certes diférentes mais dont les destinées se rejoignent et se confondent en une seule passion : l’amour du vin.

L'EQUIPE

CLAUDE & LYDIA BOURGUIGNON

Ingénieurs agronomes Consultants

Claude Bourguignon et son épouse Lydia sont les fondateurs du Laboratoire d’Analyses Microbiologiques des Sols (LAMS). Le LAMS  est devenu l’institution de recherche faisant autorité en matière de santé et de protection des sols.

Claude Bourguignon a toujours travaillé pour les meilleurs vignobles du monde en mettant à profit ses connaissances des sols et de leurs transmissions sur la vigne.

Aujourd’hui, il mène depuis plusieurs années  une analyse approfondie sur les sols du Château Monlot afin d’en faire ressortir les meilleures bénéfices de son terroir sur les vignes.

JEAN-CLAUDE BERROUET

Oenologue Consultant

Jean-Claude Berrouet est l’un des vignerons les plus influents et les plus réputés au monde et a par ailleurs,  travaillé sur 44 millésimes pour un des vins les plus célèbres au monde. Sa réputation n’est plus à faire.

Alors qu’il avait pris sa retraite, Zhao Wei l’a convaincu par sa sincérité et sa passion de partager son expérience et de conseiller le Château Monlot et son équipe.

Jean-Claude Berrouet a une affection profonde pour la terre et la vigne, et cherche constamment l’harmonie parfaite entre la nature et l’homme. Il croit en la combinaison des techniques agricoles traditionnelles et modernes, et il pense que les vins doivent refléter les saveurs de leurs terroirs.

CECILE PAILLE

Directrice Technique

Issue d’une famille de vignerons à Montagne, village situé à côté de Saint-Emilion, Cécile Paillé a grandi avec la passion de la terre et du vin.

Possédant le Diplôme National d’Œnologie de Bordeaux, Cécile Paillé bâtit sa riche expérience du vin autour du monde, notamment, en Californie, en Afrique du Sud, puis en Bulgarie. Enfin, elle fit son retour en France où elle travailla pendant plusieurs années pour un Grand Cru Classé de Saint-Emilion.

C’est cette même passion autour du vin qui ont mis ces deux femmes, Zhao Wei et Cécile Paillé, sur la même route du Château Monlot.

Forte de son expérience, Cécille travaille tous les jours à faire du vin de Château Monlot, un vin fruité, harmonieux, aux tanins veloutés.

LE VIGNOBLE

Partie 3

Le vignoble

Composé de 8 hectares le vignoble du Château Monlot se divise en deux grandes
parties distinctes :

  • Une partie de 5 Ha, composé de sols argilo-siliceux dont est issue en majorité notre second vin, Héritage de Monlot
  • Une partie de 3 Ha située à flanc de collines, composé de sols argilo-calcaire

Deux cépages composent le vignoble du Château Monlot

ENCEPAGEMENT

ENCEPAGEMENT

Merlot : 75%

Il est rond, charnu et peut être opulent dans la texture. Le merlot est un cépage qui donne des vins souples et onctueux, aux arômes de fruits rouges comme la fraise, la framboise, la groseille, ou encore la cerise rouge.

Cabernet Franc : 25%

Cépage originaire de Gironde, il donne de la structure au vin et des tanins fins.  Il apporte également des arômes de framboises, de violettes et d’épices.

 

Les vignes sont âgées en moyenne d’une trentaine d’année.

Chateau Monlot Saint-émilion grand cru

UNE ANNÉE AU CHÂTEAU MONLOT

En hiver...

Nous taillons la vigne en guyot simple.

Au début du printemps...

C’est l’éclosion des premiers bourgeons, le prémisse des futurs rameaux. 

Aux alentours du mois de Mai, les premières grappes sont visibles. Les vignes sont alors ébourgeonnées: seuls les bourgeons nécessaires sont conservés afin de produire la meilleure récolte possible.

A la fin du printemps...

Les vignes sont levées en plusieurs fois. Les jeunes branches de vignes sont maintenues entre des fils pour diriger leur croissance dans le rang.

Nous pratiquons également l’épamprage afin d’éliminer tout début de jeunes pousses non désirés autour du pied de vigne. La production de raisins est alors régulée pour ne garder que les plus belles grappes.

Au cours de l'été...

Nous échardons les vignes. Ce travaille minutieux permet d’enlever de futures branches qui assombrissent la zone de grappe.

L’objectif est que chaque raisin ait une quantité suffisante de soleil permettant ainsi l’ équilibre en sucre à l’intérieur de la baie du raisin.

A la fin de l'été...

A la fin du mois de septembre ou au début du mois d’octobre selon les millésimes, nous faisons les vendanges. Au Château Monlot, les vendanges sont faîtes à la main en respectant l’intégralité  de la grappe puisque les raisins sont mis dans des cagettes.

LA VINIFICATION

Partie 4

La vinification

Les vendanges

La date des vendanges est choisie suite aux dégustations et aux analyses des baies de raisins avec l’aide de notre œnologue conseil Jean-Claude Berrouet.

Parcelle après parcelle, nous récoltons les raisins à leur maturité optimum dans des cagettes de dix kilos.

Nous vendangeons tôt le matin, afin que les raisins restent frais et conservent leur arôme.

En plus du premier tri effectué sur la parcelle, nous effectuons un second tri à la réception des cagettes au chai. Une fois égrenées, toutes les baies de raisins passent dans une machine qui sélectionne les baies à la dimension souhaitée.

Enfin, un troisième tri manuel est effectué sur une table afin d’écarter les roses et vertes.

Les baies sont ensuite plongées dans un fouloir qui permettra de les ouvrir délicatement afin d’en libérer le jus sans les mâcher.

Fermentation alcoolique

La vendange ainsi triée est répartie dans des cuves inox thermorégulées.

Nous déclenchons la fermentation alcoolique en ajoutant des levures spécifiques en fonction des cépages.

Pendant ces 15 jours de fermentation, des remontages manuels sont effectués quotidiennement afin de mettre en contact la peau des baies de raisin et leur jus. Ainsi, le jus commence à prendre toute la couleur contenue dans la peau, et le sucre se transforme en alcool.

Après dégustation, on sort le vin de la cuve et on presse le marc de raisin (la peau, les pépins et la pulpe).

Puis, la fermentation malolactique se déclenche en cuves. Cela permet de diminuer naturellement l’acidité du vin.

Les différents lots sont ensuite dégustés afin de créer le meilleur assemblage.

Une fois le vin stabilisé, nous entonnons chaque lot en barriques. Suivant les années, il y a entre 30% et 40 % de bois neuf de chêne français.

Les vins restent entre 12 et 18 mois en barriques. Enfin, les vins sont mis en bouteilles avant d’être stockés dans nos caves avec une température et une humidité constante.

© Chateau Monlot
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Mentions légales